Glénan
Finistère
Bretagne

L'archipel des Glénan à Fouesnant

une production
LÉOST Informatique
Nouvelle version 2016 du site sur Glenan.fr
[Accueil] [Glénan] [Fouesnant] [Textes] [Séjours] [Visite virtuelle] [Jeux] [ Formation] [Bonus]

Fouesnant les Glénan

[Accueil] [Localisation] [Faits et Chiffres] [Vivre à Fouesnant] [Divers]

Faits et chiffres sur Fouesnant

[Démographie] [Équipement] [Éducation et santé] [Économie] [Services] [Patrimoine]

L'économie Fouesnantaise

C'est le tourisme qui constitue aujourd'hui la principale activité économique de Fouesnant.

Fouesnant était au début du siècle une grande commune rurale, avec un début d'activité touristique, et une pêche qui, bien que non-négligeable, a occupé une place moins importante dans l'économie communale que dans celle d'autres communes du littoral.

L'industrie, agro-alimentaire, donne des emplois à environ deux cent cinquante personnes.

Le commerce est actif, et comprend une grande variété de magasins dans le centre-ville; les activités liées à la santé et à l'éducation ne sont pas négligeables, mais c'est le tourisme qui est le moteur de l'économie de Fouesnant.

TOURISME

Les douze kilomètres de plage, les nombreux équipements touristiques et sportifs, les nombreux événements organisés par l' Office du tourisme, le Centre de la Culture et des Loisirs et le Comité des Fêtes et les associations attirent un grand nombre de visiteurs.

Pour répondre à leurs besoins, la commune dispose d’un grand nombre de campings, des hôtels de bon niveau, des restaurants et de nombreuses crêperies et d'autres activités liées au tourisme.

Les campings comptent plusieurs établissements "Quatre étoiles" et "Trois étoiles". Ces établissements de haut niveau travaillent beaucoup avec des tour-operators européens, souvent anglais. Leur installation, dans la campagne, non loin des plages, est remarquablement discrète: ils disposent d'un bon niveau d'équipement pour satisfaire les besoins d'une clientèle européenne exigeante. Il existe 1 800 emplacements " Quatre étoiles" et "Trois étoiles ": au total, les campings, de tous niveaux, ont une capacité de plus de 3 600 places, soit l’équivalent de plus de 11 000 lits.

Par ordre d'importance, le second type d'hébergement touristique est représenté par la location de maisons ou d'appartements, en bord de mer ou à la campagne. La classification de ces hébergements, lancée par la station de Fouesnant, suivant une codification aujourd'hui adoptée par de nombreuses stations et les comités de tourisme, " Les Nids Vacances ", a contribué à donner au tourisme de la station ses caractéristiques de qualité. Il existe aussi des gîtes ruraux qui offrent un autre type de séjour et qui font l'objet d'une forte demande.

Le séjour hôtelier, qui fit la fortune de la station de Beg-Meil pendant des années a perdu de son importance relative. Le nombre de lits disponible est d’environ 900, dans les hôtels situés en centre-ville, à Beg-Meil, au Cap-Coz,et à Mousterlin.

Au total, la station de Fouesnant a une capacité d'hébergement de 40 000 lits, c’est à dire la capacité d’hébergement la plus importante du département. Compte-tenu des touristes qui fréquentent les longues plages de la commune, mais qui n'y séjournent pas, la population de la commune, en juillet et août, peut largement dépasser ce chiffre. Les nombreux équipements, services et événements renforcent l'attrait des plages et offrent d'autres possibilités : centres nautiques de Cap-Coz et des Glénan, centre international de Plongée, centres d'équitation, tennis, piscine de loisirs, sorties nature guidées, fabrication de CD-ROM " Vacances à Fouesnant", animations musicales (" Festimusicales "), fêtes traditionnelles, fest-noz...

ARTISANAT

Plombiers, peintres, électriciens, menuisiers, entreprises de maçonnerie, carreleurs, tapissiers, sont nombreux dans la commune et dans les communes voisines. Paysagistes et pépiniéristes répondent aux besoins des propriétaires de jardins et de parcs, nombreux dans la commune et aux alentours. L’offre de services comprend aussi une imprimerie.

PECHE

Une vingtaine d'unités sortent régulièrement et leur pêche est en partie commercialisée directement à Beg-Meil et au bourg de Fouesnant. Aux poissons de ligne, s'ajoutent les crabes, araignées, langoustines et homards. Les palourdes des Glénan sont aussi très appréciées, ainsi que les bouquets de crevettes. Des produits frais, de qualité...

AGRICULTURE

L'agriculture, l'élevage, l'arboriculture et les pépinières constituent encore une partie non négligeable de l'économie de Fouesnant. Cependant, Fouesnant n'est plus une commune où l'agriculture est prépondérante. Le nombre de fermes s'est réduit fortement, un petit nombre d'agriculteurs prenant en location les terrains disponibles. D'où une surface moyenne d'exploitation en forte augmentation. S'y ajoutent quelques élevages hors-sol.

CIDRE

Illustré par le poème "La chanson du cidre " de Frédéric Le Guyader, le cidre de Fouesnant a une réputation nationale (même si les cidres vendus sous ce nom dans la région parisienne ne proviennent pas de notre région).

Production traditionnelle de Fouesnant, le cidre connaît depuis plusieurs années une renaissance remarquable liée à la volonté d'en faire un produit de qualité. Une organisation de producteurs de pommes et de fabricants de cidre, le CIDREF (Comité Cidricole de Développement et de Recherche Fouesnantais et Finistérien) a décidé, il y a quelques années, de relancer ce produit traditionnel de la Cornouaille par une politique de qualité, de création de nouveaux vergers et de valorisation du produit : elle a lancé une action en faveur d'une appellation d'origine contrôlée pour le cidre, la fine de Bretagne, et un nouveau produit, le Pommeau, à base de cidre et de fine. L'A.O.C a été accordée au cidre de Cornouaille en début 1996 : la commune de Fouesnant, comme les autres communes de la Communauté, fait bien entendu, partie de la zone bénéficiant de cet A.O.C.

De plus, le conseil municipal de Fouesnant a voté en faveur de la création d'une A.O.C spécifique " Cidre de Fouesnant " qui permettrait de valoriser les qualités spécifiques du cidre de Fouesnant : celui-ci doit sa qualité exceptionnelle au terroir, au microclimat marin et à une variété de fruits, la "C'Huero-briz ".

Plusieurs vergers ont été replantés, le commerce de la pomme à cidre a été relancé et de nombreux producteurs commercialisent leur produit directement auprès des consommateurs ou par l'intermédiaire des nombreuses crêperies de la région.

INDUSTRIE

L'industrie n'est pas la dominante de l'économie de la commune, mais sa zone industrielle est occupée par trois entreprises agro-alimentaires:

  • la société TIPIAK y fabrique des plats congelés; elle fait travailler actuellement plus de deux cent personnes.
  • la biscuiterie Panier-Tanguy commercialise ses produits sous la marque " La galette de Fouesnant ": elle occupe 70 personnes et devrait s'agrandir courant 1996.
  • une troisième entreprise, Andouilles de Fouesnant augmente également son activité et pourrait bientôt employer une dizaine de personnes.
  • on doit aussi noter l'activité de l'Atelier Protégé du Pays Fouesnantais, qui emploie une vingtaine de personnes à la fabrication de crêpes et de biscuiterie, en plus d'autres activités. Il emploie au total plus de 100 personnes.
  • l'entreprise de constructions de charpentes métalliques Labbé, partiellement située sur le territoire de Fouesnant, s'agrandit à La Forêt-Fouesnant: elle fait travailler actuellement une quarantaine de personnes.

François LE FAOU

 

 


© 2004 Léost Informatique - Fouesnant les Glénan (contact@glenan.fr)
Chercher version