Glénan
Finistère
Bretagne

L'archipel des Glénan à Fouesnant

une production
LÉOST Informatique
Nouvelle version 2016 du site sur Glenan.fr
[Accueil] [Glénan] [Fouesnant] [Textes] [Séjours] [Visite virtuelle] [Jeux] [ Formation] [Bonus]

Les textes sur les Glénan

[Accueil] [Écho des îles] [Cap Caval] [Pays de Quimper] [Textes] [Ouvrages et autres médias]

L'Écho des Îles


Samedi 4 septembre 1993

La marine nationale à Saint-Nicolas de Glénan

Assainissement

Au début de l'été, dans le courant de l'après-midi, branle-bas sur la cale de Saint-Nicolas

pendant plus d'une heure, les employés municipaux en poste sur l'île, Pascal et Ronan, avec le concours des secouristes du poste de la S.N.S., s'escriment à faire dégager le côté ouest de la cale en vue de l'arrivée imminente de deux bateaux de la Marine Nationale. Et ce n'est pas chose facile à faire que de persuader les propriétaires des embarcations déjà à quai, qu'il faut partir pour laisser la place à d'autres...

CTM 14 - TchibangaCependant, vers 16h30, deux chalands de transport maritime (C.T.M.) de la base Amphibie de Lorient, en provenance de Port La Forêt, franchissent la passe de « La pie » et accostent la cale de Saint-Nicolas.

Le C.T.M. 14, le Tchibanga a été mis à la disposition de la commune de Fouesnant par la Marine Nationale en vue, de transporter deux tonnes à lisier destinées à ramener sur le continent, pour traitement à la station d'épuration de « Pen Fallud », les eaux usées de Saint-NfcoIas.

Les chalands de débarquement du genre utilisé n'étant pas des bateaux de haute mer, la Marine, par mesure de sécurité à la navigation, a jugé utile de faire escorter le Tchibanga par son frère jumeau le C.T.M. 20 ; l'ensemble étant placé sous le commandement de l'Enseigne de Vaisseau Benoît Renoux du Détachement Amphibie de Lorient.

Activés par une pompe efficace, les effluents de la fosse communale sont rapidement transférés dans les tonnes à lisier devant des centaines de touristes, ébahis de voir deux bâtiments de la « Royale » à, quai à Saint-Nicolas. En effet, longs de vingt-deux mètres et large de six mètres, les deux C.T.M. ont fière allure avec leur porte-avant mobile, genre « pont-levis ». Et les Pompons rouges et les officiers mariniers ont leur succès habituel auprès des estivantes. Que voulez-vous ! L'éternel prestige de l'uniforme...

Le chargement terminé, après avoir fait la connaissance de M. Roger Weigele, président du « Centre International de Plongée », et satisfait à la visite obligatoire des établissements ouverts au public, les équipages rejoignent leur bord, accompagnés de MM. Jean Puloc'h, adjoint air maire, chargé des îles, organisateur de l’expédition, René Gueguen, conseiller municipal et propriétaire de l'une des citernes embarquées et Bernard Lagadec, employé municipal au port de Beg-Meil.

Pilotés de main ferme, les deux C.T.M.. quittent Saint-Nicolas vers 18h30 sans encombre et, après une traversée sans histoire, arrivent à Port La Forêt vers 20 heures.

Les manœuvres sont délicates dans ce port car les chalands, qui disposent d'une superstructure importante et n'ont qu'un faible tirant d'eau, sont très sensibles à la dérive au vent.

Malgré: tout, Maître Jean-Paul Maillet, patron du Tchibanga, qui avait exécuté les manoeuvres d'arrivée à 14 heures pour l'embarquement des tonnes à lisier au même endroit, confiera la barre du C.T.M. 14 au Quartier Maître Franck Perrin-Terrin qui, avec les conseils et sous la surveillance de son aîné et de l'Fnseigne de vaisseau Renoux, exécutera les manoeuvres nécessaires pour « beacher » sur la cale de mise à l'eau de la capitainerie et faire demi-tour sur place avant de quitter le port. Il s'agit là, d'une heureuse initiative en matière d'assainissement et de coopération avec les services de l'Etat, qui répond parfaitement aux dispositions de la loi Marpol qui définit, avec d'autres textes, les objectifs de lutte contre la pollution marine.

Jean Puloc'h

 

 


© 2004 Léost Informatique - Fouesnant les Glénan (contact@glenan.fr)
Chercher version