Glénan
Finistère
Bretagne

L'archipel des Glénan à Fouesnant

une production
LÉOST Informatique
Nouvelle version 2016 du site sur Glenan.fr
[Accueil] [Glénan] [Fouesnant] [Textes] [Séjours] [Visite virtuelle] [Jeux] [ Formation] [Bonus]

Les textes sur les Glénan

[Accueil] [Écho des îles] [Cap Caval] [Pays de Quimper] [Textes] [Ouvrages et autres médias]

L'Écho des Îles


Samedi 18 septembre 1993

Glénan Tempête sur l'archipel

Dans le courant du 12 septembre et durant la nuit du 12 au 13, l'archipel des Glénan à essuyé une violente tempête de force 11 à 12 sur l'échelle de « Beaufort » (Vents de soixante noeuds avec rafales de 75 soit de 112 à 139 km/h). Une mer grosse avec des creux de quatre à cinq mètres mettait à rude épreuve les bateaux au mouillage. Malgré la protection naturelle de « La Chambre », bon nombre de ceux-ci ont été victimes des éléments déchaînés.

Citons d'abord « L'ange des flots », propriété du sympathique Jean Castric, marin-pêcheur et restaurateur.

Etrave rompue, le bateau a dérivé pour venir se dresser sur les rochers de Saint-Nicolas où il a été éventré.

Plus heureux, le « Corto dos Glénan » a pu être sauvé. Etrave brisée également sous les coups de boutoirs des vagues, l'ancien chalutier, aujourd'hui transforme pour la plongée sous-marine du Centre international de plongée (C.I.P.), a. été sauvé par son équipage, revenu à bord faire fonctionner le moteur, colmater la voie d'eau ouverte à l'avant et frapper un nouveau point d'amarrage pour accrocher à nouveau le mouillage communal.

Moins heureux, le voilier de M. Franck Mallejacq a été drossé sur les rochers de l'île de Bannanec.

Par ailleurs, le Contre Nautique des Glénans (C.N.G.) déplore, dans un premier temps la perte de quatre grands voiliers dont l'un, de construction très récente, a été éventré sur les roches de Bananec.

L'ancien bateau de pêche .Soldat Louis, transformé pour la plaisance, a tout simplement coulé, au mouillage : son équipage ayant rejoint la terre ferme à la nage.

Il est a signaler, que les mouillages communaux, mis à disposition des navigateurs dans l'archipel, ont parfaitement résisté. Il semble, à première vue. que la cassa se soit produite sur les points d'amarrage des bateaux.

Le bilan global des dégâts causés par cette tempête n'est pas encore connu. Tout laisse à penser qu’il sera nettement plus important que le présent inventaire.

L'Echo dos Îles ne manquera pas de tenir nos lecteurs au courant de l'évolution de la liste des dommages subis par les bateaux de passage aux Glénan.

Au moment où nous écrivons ces lignes, nous n'avons connaissance d'aucun blessé, malgré la force de l'ouragan.

Notons également que, du fait do la tempête, les liaisons téléphoniques ont été coupées du dimanche au lundi après-midi, entre l'archipel et le continent.

Jean Puloc'h

 

 


© 2004 Léost Informatique - Fouesnant les Glénan (contact@glenan.fr)
Chercher version