Glénan
Finistère
Bretagne

L'archipel des Glénan à Fouesnant

une production
LÉOST Informatique
Nouvelle version 2016 du site sur Glenan.fr
[Accueil] [Glénan] [Fouesnant] [Textes] [Séjours] [Visite virtuelle] [Jeux] [ Formation] [Bonus]

Les textes sur les Glénan

[Accueil] [Écho des îles] [Cap Caval] [Pays de Quimper] [Textes] [Ouvrages et autres médias]

L'Écho des Îles


Samedi 8 janvier 1994

Des tableaux de grains de sable de Glénan et d'ailleurs.

Exposition d'un art nouveau

Du 13 au 24 décembre dernier, un art nouveau, d'un genre tout à fait particulier, a été exposé au Centre de la Culture et des Loisirs de Fouesnant.

II s'agit de la présentation de tableaux dont les motifs et les coloris sont réalisés uniquement à l'aide de grains de sable retenus entre eux par un vernis incolore.

L'exposition comprend la reconstitution des fameuses tapisseries de Bayeux soit vingt-quatre planches totalisant vingt-huit mètres de long sur vingt-quatre centimètres de large. Cinq tableaux représentant divers motifs sont également offert à la vue du public dont un magnifique papillon qui a la particularité de pouvoir être « lu » par les aveugles ; en effet, le choix des grains de sable de taille différentes, rend le sujet accessible aux non voyants. Plusieurs autres tableaux, composés par les élèves de l'association « Le petit poucet » de l'école de L'Armor-Plage sont également exposés.

L'inventeur de cet art nouveau est un ingénieur de l'arsenal de Lorient, M. Gilbert Le Guyader dit « Kaviar », 48 ans, demeurant à L'Armor-Plage dans le Morbihan.

La technique employée consiste à choisir des grains de sable de couleurs et teintes différentes, de les trier pour n'en retenir que les ronds et de les fixer l'un à l'autre sur un support rigide à l'aide d'un petit pinceau trempé dans un vernis incolore. Très simple me direz-vous, mais encore faut-il savoir que les grains utilisés ne se trouvent pas dans le commerce ! II faut donc aller les chercher là où ils sont.

L'archipel de Glénan fournit des coloris corail qui permettent de faire les fonds ainsi que des quartz gris-clair et des extrémités d'oursins violets.

Groix donne des grenats, la Martinique, la Réunion et Tahiti du noir et du corail rouge, les îles Glorieuses (Océan Indien) un corail gris-blanc.

Les déserts offrent des sables allant de l'ocre à l'orangé. Les carrières fournissent également des grains de couleur mais ceux-ci doivent, pour être exploitables, être broyés puis arrondis à l'aide d'un marteau tournant et d'un creuset.

M. Le Guyader, est amateur de peinture depuis l'âge de 8 ans. Au cours de sa carrière artistique, le peintre, à la recherche de nouvelles techniques, a remarqué la richesse des coloris des sables des grèves environnantes et, l'ingénieur eut vite fait de voir le parti que l'on pouvait tirer de cette matière première gratuite et si abondante.

Les vacances de M. Le Guyader ont ensuite consisté à rassembler les sables de divers coloris éparpillés dans le monde puis, à mettre au point les techniques du tri, du lavage et de la sélection des grains utilisables.

Ensuite, il fallait faire admettre cet art nouveau. La reconstitution d'une fresque prestigieuse et universellement connue sembla à l'artiste le moyen le plus approprié. Ainsi, durant sept années, à raison de quatre heures par jour, le « peintre » s'est appliqué à reproduire les vingt-quatre tableaux de la fameuse tapisserie de Bayeux. Plusieurs autres planches ont suivi cette oeuvre et, aujourd'hui, le milieu artistique reconnaît cette nouvelle technique comme faisant partie des voies ouvertes à l'expression picturale.

Il est à souligner que l'inventeur du procédé a également créé des vitraux de sable.

A ce jour, les œuvres de Gilbert Le Guyader, alias « Kaviar » ne sont pas en vente. Une école, située en la commune de L'Armor-Plage, fonctionne sous sa direction. Elle est actuellement fréquentée par dix-huit élèves de la région. Dix heures de cours sont un minimum pour acquérir la technique de la préparation et de la pose des grains. Pour la suite, il n'est pas inutile de continuer à bénéficier des conseils du maître. Le matériel nécessaire se résume à peu de chose : un tamis (genre tamis à farine), une lampe de bureau,

un petit pinceau, du vernis incolore, un support (contreplaqué ou verre), une planchette de roulage, un marteau et un creuset pour arrondir les sables de carrière, et surtout du sable et du temps !

Actuellement la valeur commerciale des oeuvres produites est inestimable. Elle ne sera connue que lorsque la production sera importante.

L'exposition fouesnantaise est un vrai succès ainsi que l'ont été celles de L'Armor-Plage et de Lorient.

Une présentation permanente a lieu au « musée mondial des sables » au château d'Olonnes - Les Sables d'Olonnes.

Les cours sont dispensés au local « Colibri », plage de Toulhars à L'Armor-Plage. Pour tous renseignements complémentaires, écrire à : M. le Président de l'association « Le petit poucet », 25 rue ar Ménez, 56260 L'Armor-Plage

Jean Puloc'h

 

 


© 2004 Léost Informatique - Fouesnant les Glénan (contact@glenan.fr)
Chercher version