Glénan
Finistère
Bretagne

L'archipel des Glénan à Fouesnant

une production
LÉOST Informatique
Nouvelle version 2016 du site sur Glenan.fr
[Accueil] [Glénan] [Fouesnant] [Textes] [Séjours] [Visite virtuelle] [Jeux] [ Formation] [Bonus]

Les textes sur les Glénan

[Accueil] [Écho des îles] [Cap Caval] [Pays de Quimper] [Textes] [Ouvrages et autres médias]

L'Écho des Îles


Samedi 16 juillet 1994

Assainissement : la Marine Nationale à Saint-Nicolas

L'équipage du CTM2 commandé par le second maître Alain Thomas à gaucheC'est à la suite d'une convention passée entre la commune de Fouesnant, dont dépendent les îles des Glénan et la Marine Nationale que deux chalands de transport maritime (CTM) du détachement amphibie de Lorient se sont rendus dernièrement dans l'archipel fouesnantais pour rapporter sur le continent les eaux usées de l'île Saint-Nicolas pour traitement à la station d'épuration de Penfalud.

C'est ainsi que, dans un premier temps, le CTM2, An Alre, a embarque à l'une des cales de mise à l'eau de Port-La Forêt une tonne à lisier et son tracteur mis à la disposition de la commune par le lycée agricole et aquacole de Bréhoulou. D'une longueur de vingt-cinq mètres pour une largeur de 5,50 mètres, le chaland de débarquement est équipé de deux moteurs de 235 CV, pèse soixante tonnes et peut transporter quatre-vingt-dix tonnes de charge utile, soit deux chars de combat, par exemple. Délicates, en raison de sa superstructure impressionnante et d'un faible tirant d'eau, les manœuvres du CTM n'en furent pas moins effectuées avec habileté par le second maître, Alain Thomas, et ses trois hommes d'équipage (à souligner, une salle des machine où l'on pourrait "manger par terre"...).

Par mesure de sécurité à la navigation, les chalands n'étant pas des navires de haute mer, la Marine Nationale avait fait escorter le An Alre par son "frère jumeau" le CTM5, Nianing, composé également de quatre hommes d'équipage. Arrivés en tout début d'après-midi dans l'archipel des Glénan, les deux chalands ont accosté la partie gauche de la cale de l'île Saint-Nicolas sous Les regards incrédules de touristes visiblement surpris de voir ainsi deux bâtiments de la "Royale" à quai aux Glénan.

Les CTM 2 et 5 à la cale de Saint-Nicolas des GlénanAprès l'accostage, quatre emplovés communaux, Pascal Malejacq, permanent pendant l'été à Saint-Nicolas, Marcel Hemon, Pierrot Louedec et Jean-Yves Poignonnec se sont occupés du remplissage de la citerne restée à bord du CTM2. Activés par une pompe prêtée à la commune et qui s'est avérée d'une inefficacité exemplaire...

les effluents n'ont pu être que partiellement transférés dans la tonne à lisier et la fosse imparfaitement vidée. Les deux chalands de transport maritime ont repris la mer vers l 8h où ils sont arrivés à Port-La Forêt vers J9h30. Restaient alors pour l’An Alre et le Naning trois heures trente de "route" pour regagner la base amphibie de Lorient. On retiendra de cette opération, programmée par M. Jean Puloc'h, adjoint au maire chargé des affaires de l'archipel, avec l'aval du maire de Fouesnant, M. Roger Le Goff et en collaboration avec la Marine Nationale, qu'elle répond en matière d'assainissement aux dispositions de la loi Marpol destinée à lutter contre les pollutions marines. L'initiative sera très certainement reconduite à la fin de la saison touristique avec une pompe qui, gageons-le sera en parfait état de marche.

Jean Puloc'h

 

 


© 2004 Léost Informatique - Fouesnant les Glénan (contact@glenan.fr)
Chercher version