Glénan
Finistère
Bretagne

L'archipel des Glénan à Fouesnant

une production
LÉOST Informatique
Nouvelle version 2016 du site sur Glenan.fr
[Accueil] [Glénan] [Fouesnant] [Textes] [Séjours] [Visite virtuelle] [Jeux] [ Formation] [Bonus]

Les textes sur les Glénan

[Accueil] [Écho des îles] [Cap Caval] [Pays de Quimper] [Textes] [Ouvrages et autres médias]

L'Écho des Îles


Samedi 24 septembre 1994

Glénan - Le Pardon de Notre-Dame-des-Îles - La pérennité des traditions

Institué il y a cent vingt ans, mais interrompu de 1883 à 1988, la sixième et nouvelle édition du Pardon de Notre-Dame-des-Îles s'est déroulée le premier dimanche de septembre dans la ferveur, et par un temps tout à fait acceptable, en présence de plusieurs dizaines de fidèles qui s'étaient déplacés du continent vers l'île Saint-Nicolas, les uns à bord de la vedette Perle de Beg-Meil, les autres par leurs propres moyens.

Regard sur le passé

C'est en 1874 que M. l’Abbé Yves Le Guen, deuxième recteur de la paroisse des Glénan, célébra pour la première fois la messe du pardon dans la chapelle de l'île du Loc'h, construite par Monseigneur du Marhallac'h, fondateur et premier recteur de la paroisse des Glénan en 1871. Le Pardon fut célébré chaque année jusqu'en 1883, date à laquelle le dernier recteur, M. Jean-Noël Thymeur, quitta l'archipel.

La population îlienne ne cessa de baisser et les tempêtes répétées contribuèrent rapidement à la disparition de la fragile église en bois.

Renaissance

Il faudra attendre 1989, pour que M. Louis Bideau, l'actuel curé de Fouesnant, estime qu'il était important, pour des raisons liturgiques, de réinstituer un nouveau Pardon de Notre-Dame-des-Îles dans l'archipel des Glénan avec l'autorisation de Monseigneur l’Evêque de Quimper et l'accord de la municipalité de Fouesnant. L'église n'existant plus, il fut convenu que la messe serait célébrée en plein air, dans l’enclos de la propriété de Nautisme en Finistère, d'où l'importance des conditions météorologiques, déterminantes pour la bonne réussite du Pardon.

La bénédiction de la mer s'est efectuée à bord de l'Archipel
La gerbe des péris en mer dérive dans les eaux de "La Chambre" non loin des "Pierres Noires"

Bénédiction de la mer

C'est ainsi que le dimanche 4 septembre dernier, la messe chantée fut célébrée par M. l'Abbé Henri Le Biban de Clohars-Fouesnant, devant de nombreux fidèles parmi lesquels ou pouvait remarquer la présence de M. André Angot, député du Finistère, et de M. Roger Le Goff , vice-président du conseil général et maire de Fouesnant.

A l'issue de l'office, la procession quitta le lieu du culte pour se diriger vers la cale de Saint-Nicolas, la croix étant portée par M. Michel Charretour, un habitué fidèle et très attaché aux îles fouesnantaises. Le clergé, les porteurs d'enseigne, la chorale "L'Ecbo des Vagues" et les élus locaux embarquèrent sur l'Archipel du Centre Nautique des Glénans (C.N.G.) tandis que les pardonneurs prenaient place à bord des vedettes de tourisme et autres embarcations pour suivre la procession marine. Une importante flottille, composée entre autre de la vedette de sauvetage de la SNSM de Bénodet, le Lapous Mor II, ainsi que du canot SNS 411, basé à Saint-Nicolas et qui avait eu l'amabilité d'accueillir le correspondant de "L'Écho des Îles" à son bord, escorta l'Archipel jusque sur les lieux de la bénédiction. Après que l'Abbé Le Bihan eût prononcé les prières rituelles, la gerbe fut jetée à l'eau par Jean‑Pierre Castric, marin­pêcheur, résidant à Saint-Nicolas, dans "La Chambre", devant le chenal des Pierres Noires, en souvenir des péris en mer. M. Yvon Merrien exécuta alors une très émouvante "Sonnerie aux Morts" et les cantiques de l'angélus chantés par la chorale "L'Écho des Vagues" indiquèrent que la cérémonie religieuse touchait à sa fin.

Les pèlerins regagnèrent la terre ferme avant de se disperser sur l'île Saint-Nicolas : la fête profane pouvait commencer... On retiendra du Pardon de Notre-Dame-des-Îles, placé sous la protection de la Vierge Marie, le renouveau et le respect d'une tradition que les nombreux fidèles, présents sur le merveilleux site des Glénan, ont à coeur de perpétuer.

Un très grand moment...

Beaucoup de monde sur la cale de Saint-Nicolas avant l'embarquement pour la bénédiction de la mer.

Dominique Thiriet


Hyperlien vers un autre document ou site Voir l'article de Jean Puloch du N° Spécial Glénan du Pays de Quimper sur : LE PARDON DE NOTRE DAME DES ÎLES

Jean Puloc'h

 

 


© 2004 Léost Informatique - Fouesnant les Glénan (contact@glenan.fr)
Chercher version