Glénan
Finistère
Bretagne

L'archipel des Glénan à Fouesnant

une production
LÉOST Informatique
Nouvelle version 2016 du site sur Glenan.fr
[Accueil] [Glénan] [Fouesnant] [Textes] [Séjours] [Visite virtuelle] [Jeux] [ Formation] [Bonus]

Formation multimédia

[Accueil] [PowerPoint] [FrontPage] [Dreamweaver] [Contribute] [Traitement image] [Flash] [HTML]

Contribute

[Accueil] [Installation] [Interface] [Creer ou modifier] [Texte] [Images] [Publier] [Conseils]

Mise en forme du texte

Fichiers Word et Excel

Fichier Word

Dans la page « La construction de Fort Cigogne » créée au chapitre « Un lien vers une nouvelle page », un fichier Word comprenant un résumé du texte de Villers du Terrage relatif à Fort Cigogne peut être intégré. Ce texte est téléchargeable en haut de la page :
http://www.glenan.fr/formation/Contribute/Dreamweaver/Construction_Fort_Cigogne.htm il compend deux colonnes en mode paysage avec 2 photos en début du document.
Faire un glisser - déplacer ou utiliser le menu « Insertion – Document Microsoft Word… »
La récupération est relativement correcte pour du fichier Word. Si le traitement de l’image ne vous intéresse pas ou peu, le traitement effectué en standard est de rapport qualité/poids (par rapport à la taille de l’original) tout à fait acceptable.
Si la création de pages Web vous indifère, utiliser des fichiers Word (si vous en connaissez l’usage ;-)) et incorporer-les.
Le code généré reste correct (par rapport à FrontPage) en effectuant un compromis entre formatage d’origine et contraintes Internet.

Après l’intégration du texte, il faut enlever le texte qui ne présente aucun intérêt.
Il est souvent préférable de sélectionner le texte incorporé et de demander à passer en style « Normal » avec les « Police par défaut » pour garder une homogénéité du texte entre les pages. Attention aux polices « fantaisie » : le navigateur de l’internaute interprète le texte et s’il ne possède pas la police que vous avez choisie, elle sera remplacée par la police considérée comme étant la plus proche…

Fichier Excel

Sur la page « Les îles », un fichier Excel contenant les surfaces et les distances par rapport au bourg de Fouesnant peut être incorporé : soit par glisser déplacer à l’endroit indiqué, soit par le menu « Insertion – Document Microsoft Excel… ».
Comme pour les tableaux Word, un tableau HTML est créé. Il perd les formules (contrairement à l’intégration dans Microsoft FrontPage), mais il est compatible avec toutes les plateformes et les navigateurs (contrairement à l’intégration dans Microsoft FrontPage).
Pour les puristes, on peut simplement regretter la génération de nombreuses espaces insécables permettant une mise en forme proche de l’original, mais qui présente des limites avec des tailles de navigateurs différentes.

Pour les utilisateurs d’Excel s’en servant comme d’un tableau et non d’un tableur, il n’existe pas de problème fondamental pour cette importation.
Dans Word, comme dans Excel, le formatage du tableau sera revu pour une meilleure lisibilité. Regarder le chapitre « Tableaux » pour plus d’informations.

Attention aux fichiers Excel dans des documents Word. Ils sont convertis en images GIF et donc aucune récupération ou modification ultérieure n’est possible. Il est donc préférable d’intégrer les objets Word, puis d’intégrer les éléments Excel pour garder du texte au lieu de l’image.

Lien vers les fichiers

Vous pouvez également vous positionner dans la page et faire glisser dessus un document Word ou Excel. La boîte de dialogue ci-contre apparaît et vous permet de créer un lien ou d’insérer le fichier.

Le lien permettra, lors de la publication, de transférer de façon transparente le fichier vers le site.
Attention aux fichiers réalisés avec les versions récentes de Word (XP ou 2003) car tous les utilisateurs ne disposent pas forcément de la dernière version de Microsoft.
Si les internautes qui téléchargeront vos fichiers Word ne disposent que de versions assez anciennes, il est préférable d’enregistrer vos fichiers au format RTF (dans la liste type de fichier de la boîte de dialogue enregistrer sous…)

 

Pour tous les fichiers (ou presque) que vous souhaitez proposer au téléchargement : sélectionner du texte, une image ou une partie d’image et utiliser le bouton « Lien – Fichier sur mon Poste de travail… » et avec le bouton « Parcourir… » de la boîte de dialogue « Insérer lien », sélectionner le fichier et Valider.

Attention aux fichiers en téléchargement. Ils impliquent que l’internaute peut ouvrir le fichier, et donc possède soit le logiciel, soit une visionneuse qui permet de lire le document. L’exemple le plus typique concerne les fichiers Microsoft Publisher qui est loin d’être un exemple de standardisation et dont il n’existe pas de visionneuse Microsoft.

Penser à établir un lien vers les visionneuses les plus courantes :

Styles

Les styles homogénéisent des parties de texte pour les rendre identiques d’une page à l’autre, au sein du site. De plus, en cas de modifications du style (sous réserve de feuille externe liée), toutes les pages utilisant la feuille de style modifiée appliqueront les modifications.
Si vous avez des idées novatrices pour la création de style, veuillez contacter le webmaster de votre site.

Pour les Glénan, il existe plusieurs styles dont vous pouvez voir un détail ici.

Normal Style par défaut
PiedPage Style copyright en bas de page
TitrePage Titre principal en haut de page
SousTitre Sous titre s’il y a lieu dans une page
TableauTitre Pour mettre en valeur les entêtes de ligne ou de colonne d’un tableau
TableauContenu Pour améliorer la visibilité du contenu des tableaux
Entête 1, 2, 3... Les titres de niveau 1, 2, 3 équivalents à ceux de Word

Il existe bien d’autres styles que vous ne voyez pas mais qui formatent l’information en fonction des souhaits définis lors de la création de la maquette graphique. Reportez vous au cours sur les feuilles de styles pour en savoir plus et/ou parlez-en à l’équipe graphique du site.

Tableaux

Les tableaux sont très utiles sur Internet : les internautes possèdent des navigateurs avec des configurations d’écran différentes. De ce fait, ils ne voient pas le site de la même façon. Le tableau permet de garder plus homogène l’approche du site pour tous les internautes.
Un tableau Internet se comporte à peu près comme un tableau dans un traitement de texte : il est possible d’ajouter des lignes et des colonnes, de fusionner des cellules…
Il existe néanmoins quelques propriétés que l’on ne retrouve pas dans les propriétés de base des tableaux de traitement de texte.
L’épaisseur de la bordure est fixée en pixels (points élémentaires de l’affichage écran).

La marge intérieure correspond à l’espace entre l’objet de la cellule et le bord de la cellule. Cela évite, en cas de bordure visible, de coller les lettres d’un texte aux bordures.
L’espacement entre les cellules permet d’espacer les bordures entre 2 cellules. Toutes les unités sont exprimées en pixels. Il est même possible de créer des cellules d’entêtes. Si vous avez beaucoup de tableaux, demandez au webmaster de créer des modèles de styles particuliers pour les cellules de base et les cellules d’entêtes afin de faire ressortir les informations.
Dans le menu tableau, de nombreuses possibilités s’offrent à vous, comme la possibilité de modifier l’alignement du contenu des cellules, de formater le tableau avec des styles prédéfinis (du même niveau que dans Excel)…
L’utilisation du tableau sur Internet peut faire l’objet d’un support, mais n’oubliez pas que si les différences du tableau Web vous rebutent, créez le avec Word ou Excel et incorporez-le ensuite dans vos pages en finalisant la mise en forme dans Contribute.

Liens hypertexte

Le bouton liens offre 5 possibilités, dont certaines ont déjà été vues précédemment :

  • Créer une page… : voir Un lien vers une nouvelle page
  • Fichier sur mon poste de travail : voir Lien vers les fichiers

Brouillon et pages précédentes…

Cette fonction permet de vérifier qu’aucun lien vers une page créée n’a été oublié. Si la page provient du site en cours, il est préférable d’utiliser « Rechercher une page Web ».

Rechercher une page Web…

Dans un navigateur, il est possible de copier l’adresse de la page, puis de faire un lien depuis la page que vous modifiez.

Si cette page n’appartient pas à votre site, il est souhaitable de cliquer sur le bouton « Avancé ». Puis sélectionner « Nouvelle fenêtre » dans le cadre de sélection pour que le site dont vous proposez le lien s’ouvre dans une nouvelle fenêtre, qu’il sera possible de fermer indépendamment de votre site.

Adresse e-mail…

Après avoir sélectionné le texte devant servir à envoyer un mail, utiliser le bouton de liens et, dans la case « Adresse e-mail », mettre celle de la personne à contacter.

Attention, une adresse de courrier se compose de 3 parties : le nom de la personne, l’arobase (@) en séparateur, le nom du fournisseur de service de courrier, un point en séparateur et l’extension du fournisseur :
Philippe.leost@univ-brest.fr ou contact@glenan.fr …
Le courrier généré sera envoyé par le logiciel de courrier installé sur la machine (cette possibilité est en principe non fonctionnelle dans les salles de formation, les cybercafés…).

 


© 2004 Léost Informatique - Fouesnant les Glénan (contact@glenan.fr)
Chercher version