Glénan
Finistère
Bretagne

L'archipel des Glénan à Fouesnant

une production
LÉOST Informatique
Nouvelle version 2016 du site sur Glenan.fr
[Accueil] [Glénan] [Fouesnant] [Textes] [Séjours] [Visite virtuelle] [Jeux] [ Formation] [Bonus]

Formation multimédia

[Accueil] [PowerPoint] [FrontPage] [Dreamweaver] [Contribute] [Traitement image] [Flash] [HTML]

Macromédia Flash

Animation

[Introduction] [Interface] [Objets] [Bouton et action] [Finalisation] [Conseils]

Programmation

[Introduction] [Bouton et programmation] [Le jeux] [Finalisation] [Conclusion] [Conseil] [Code]

Animation : Développeur ou designeur

L’interface

L’animation Flash, comme son frère aîné Director, est basé sur la notion de temps ou « time line » que connaissent bien les personnes travaillant dans le montage vidéo.

Au lancement de Flash, 2 options d’interface sont proposées. Une interface plus orientée Designer et une interface plus orientée programmeur.

Demandez l’interface Designer qui correspond le mieux aux travaux effectués dans ce manuel, même si les derniers chapitres demanderont une interface plus orientée programmation. Vous pouvez à tout moment modifier l’interface par le menu « Fenêtre – jeux de panneaux » ainsi qu’en demandant à basculer dans un autre mode.

L’interface de Flash est homogène avec les autres produits de la gamme MX : jeux de panneaux sur la droite de l’écran, panneau propriétés en bas et barre d’outils à gauche.
La scène (appelée séquence dans la version MX) contiendra les différents acteurs de notre animation. Les acteurs pouvant se trouver à certains moments dans « les coulisses » (en-dehors de la séquence).

Le minutage sera géré par la ligne de temps du scénario, qui contient les différents calques de l’animation.

L’interface programmeur contient moins de jeux de panneaux sur la droite, mais elle contient les jeux de panneaux « Actions » pour la programmation et son aide avec « Référence ». Si votre écran et votre carte le permettent, tester les 2 modes en 1600 x 1200…

Cadences

L’animation concerne un bateau de pêche naviguant sur la mer avec des goélands, des poissons…

La couleur de fond est préférable en bleu qu’en blanc. Il faut la sélectionner en cliquant dans arrière-plan dans le panneau « Propriétés ».

Le nombre d’images par seconde est de 12 (12 ips). L’œil humain arrive à voir jusqu’à 25 ips (cas de la vidéo) et il peut être tentant d’augmenter la cadence de l’animation. Une cadence trop rapide demande du temps de calcul à la machine qui lit l’animation et 12 ips suffisent pour les besoins de l’animation. Ce choix doit être fait clairement au départ, sinon il faudra reprendre toute l’animation ultérieurement.
Aucune modification de la taille de l’animation ne s’impose et elle restera à 550 x 400 pixels.

 

 


© 2004 Léost Informatique - Fouesnant les Glénan (contact@glenan.fr)
Chercher version