Glénan
Finistère
Bretagne

L'archipel des Glénan à Fouesnant

une production
LÉOST Informatique
Nouvelle version 2016 du site sur Glenan.fr
[Accueil] [Glénan] [Fouesnant] [Textes] [Séjours] [Visite virtuelle] [Jeux] [ Formation] [Bonus]

Formation multimédia

[Accueil] [PowerPoint] [FrontPage] [Dreamweaver] [Contribute] [Traitement image] [Flash] [HTML]

Macromédia Flash

Animation

[Introduction] [Interface] [Objets] [Bouton et action] [Finalisation] [Conseils]

Programmation

[Introduction] [Bouton et programmation] [Le jeux] [Finalisation] [Conclusion] [Conseil] [Code]

Programmation : Conclusion


Si vous avez suivi le cours Flash (partie animation et partie programmation), vous avez créé un jeu fonctionnel. Même s’il est améliorable sur énormément de points il reste jouable, avec la possibilité de modifier rapidement les paramètres de base pour le rendre plus ou moins difficile en fonction du public auquel il s’adresse.

La démarche pédagogique utilisée dans ce topo amène progressivement un certain nombre de notions, d’abord sur quelques techniques graphiques puis sur des balbutiements de programmation.
Il est évident que dans un projet de jeu réel, la partie amont de réflexion aurait découlé sur une architecture et une programmation totalement autre, surtout dans le cas d’un projet faisant intervenir plusieurs compétences, avec éventuellement des externalisations de certaines fonctions.

L’une des premières choses est qu’un jeu créé dans un but commercial a 1 seule séquence avec 4 images maxi (les images de la séquence jeu étant regroupées sur une seule image) et même pour un petit jeu comme celui-là, l’intégralité du jeu pourrait être sur une image dans une séquence. Mais, c’est l’avantage de Flash, suivant sa culture et les évènements liés à la création, il est possible d’obtenir le même résultat en empruntant des voies totalement différentes.

Pour ceux qui ont du temps et/ou de l’imagination, voici quelques pistes d’amélioration du jeu (mais il en existe beaucoup d’autre) :

  • Optimisation des fonctions aléatoires et gestion du temps entre 2 sauts de poissons.
  • Trajectoire des poissons calculée et non plus fixe (en tenant compte d’une pseudo gravité) permettant au poisson de sauter vers tribord ou vers bâbord.
  • Attaque du goéland (qu’il faudrait refaire) qui essaie de piquer des poissons. Pour éviter ce drame, il suffit de jeter au goéland des morceaux de pain imbibés de moutarde qu’il n’apprécie pas du tout (cette approche rappellera à certains étudiants des souvenirs de labeurs sur des formules de trigo pour déplacer un bateau et des goélands attirés par les poissons du bateau).
  • … tout autre amélioration est la bien venue.

Si vous arrivez à un résultat qui vous convient et qui présente encore un lien avec le site des Glénan, vous pouvez envoyer votre (vos) SWF voire votre (vos) FLA qui seront mis en ligne sur http://www.glenan.fr/jeux/

Un des gros manques de ce support de cours est l’intégration de Flash avec les bases de données, fer de lance de la politique de Macromedia depuis la version MX. Ce thème devrait faire l’objet d’un nouveau support de cours.

 

 


© 2004 Léost Informatique - Fouesnant les Glénan (contact@glenan.fr)
Chercher version