Glénan
Finistère
Bretagne

L'archipel des Glénan à Fouesnant

une production
LÉOST Informatique
Nouvelle version 2016 du site sur Glenan.fr
[Accueil] [Glénan] [Fouesnant] [Textes] [Séjours] [Visite virtuelle] [Jeux] [ Formation] [Bonus]

Formation multimédia

[Accueil] [PowerPoint] [FrontPage] [Dreamweaver] [Contribute] [Traitement image] [Flash] [HTML]

Traitement de l'image

[Introduction] [Numériser] [Améliorer] [Sélection] [Format] [GIF] [JPEG] [Conseils]
[ex : taux de compression] [ex : lissage - matage] [ex : progressive]

Amélioration de l'image

Quelle que soit la méthode de numérisation de l’image, il y a souvent des réglages à effectuer pour l’optimiser. Les quelques indications dispensées ci-dessous ne font pas le tour de la question (loin de là) mais ont pour but de donner quelques idées pour améliorer l’image sans perdre néanmoins trop de temps.
Les améliorations ci-dessous peuvent être apportées à l’ensemble de l’image ou seulement à une partie de celle-ci en fonction de la photo initiale (voir la partie relative à la sélection).Comme en toute chose, les techniques sont à employer en dosant les effets pour ne pas rendre trop évident le traite-ment effectué sur l’image (à moins qu’il soit volontaire). Les effets peuvent dans la majorité des cas être portés sur l’ensemble ou sur une couche spécifique (3 en RVB, 4 en CMJN). Dans tous les cas, il est préférable de travailler avec une taille d’image (ou une résolution) supérieure à celle de l’image finale, ce qui permet de lisser certains effets obtenus sur les photos. Utiliser l’image PL_loch.jpg pour réaliser l’exercice.

L’exemple traité est une photo scannée montrant la tour de l’usine à soude depuis le lac du Loc’h (avec l’aimable autorisation de Gwen-Aël Bolloré pour aller sur son île).
Les menus (et éventuellement les raccourcis) des logiciels ne sont donnés que pour les logiciels Adobe Photoshop et Macromedia Fireworks. Pour les autres logiciels se référer à la documentation papier ou en ligne.

Avec de nombreux logiciels de dessin, il est possible de régler le niveau (appelé parfois histogramme) de l’image. Les couleurs doivent se répartir des teintes claires aux teintes foncées, avec plus ou moins de hauteur de l’histogramme en fonction du sujet et de la numérisation.

Niveaux

Dans cet exemple, les couleurs foncées ne sont pas présentes (l’image est un peu terne). Le fait de déplacer le curseur noir au début de la courbe permet d’étaler les couleurs de façon à ce que les cou-leurs foncées soient présentes sur l’image.

Celle-ci est moins terne, mais le bas du ciel magenta est, de fait, plus soutenu (le tirage papier de la photo est comme cela).

 

En regardant la courbe de l’image traitée, elle s’étale du clair au foncé avec des hachures liées à l’étirement de la courbe. Pour palier à ce défaut dans la courbe, il suffit de diminuer la taille de l’image (ou de la résolution) avec un rééchantillonnage bilinéaire ou bicubique.

Photoshop : menu « Image – Réglages – Niveaux… » (Crtl – L)
Fireworks : menu « Filtres – Régler la couleur – Niveaux… »

Courbes

La courbe de correction gamma permet de modifier les couleurs dans les teintes moyennes, de façon à en faire ressortir les détails.
Au départ la courbe est une droite avec en abscisse l’image en entrée et en ordonné l’image en sortie.
Un point gris moyen (au milieu sur l’axe des X) aura comme transformé un point gris moyen (au milieu sur l’axe des Y). En déplaçant la courbe vers le haut le gris moyen en entrée aura en sortie un gris plus clair (plus haut sur l’axe des Y), tout en maintenant l’échelle des couleurs du blanc au noir. L’effet produit est un éclaircissement global des couleurs dans les teintes moyennes.
A l’inverse, le fait de déplacer la courbe dans la partie inférieure provoque un décalage des teintes moyennes vers le sombre.

Certain logiciels n’utilisent pas la courbe à proprement parler, mais uniquement un facteur de correction. La courbe normale est à 1. Entre 0 et 1, les teintes moyennes se décalent vers les couleurs foncées. Au dessus de 1, elles s’éclaircissent. Faire varier la correction gamma entre 0,8 et 2,0 maximum.
Photoshop : menu « Image – Réglages – Courbes… » (Crtl – M)
Fireworks : menu « Filtres – Régler la couleur – Courbes … »

Colorimétrie

Certains logiciels (tel Photoshop) permettent de modifier les couleurs, alors que pour d’autres il ne sera possible que de jouer sur les canaux.
Plusieurs sous-menus sont disponibles dans Photoshop pour modifier les couleurs depuis le menu « Image – Réglages », parmi lesquels :
Variantes… les effets restent pendant la cession PhotoShop et il peut être utile de cliquer sur « page d’origine » pour réinitialiser le paramétrage.
Mélangeur de couche permet de modifier rapidement une teinte dans une des 3 ou 4 couleurs de base.
Correction sélective qui permet, pour les 9 couleurs de base d’effectuer des modifications au niveau CMJN (plus fin que le mélangeur de couche)…
Sans oublier les classiques teinte/saturation et lumière/contraste.

Ces effets sont à appliquer en fonction de l’effet final voulu sur l’image.

Dans l’image finale du Loc’h, les effets ont un peu été forcés, mais sont à comparer avec l’image de départ.

 

 

 


© 2004 Léost Informatique - Fouesnant les Glénan (contact@glenan.fr)
Chercher version