Pour revenir au début du site des Glénan
Historique
légendes des Glénan

La légende de la Groac'h

Cette légende a été recueillie au milieu du siècle dernier par Émile SOUVESTRE ("Le Foyer Breton" 1884).

Houarn et Bellah

On peut la raconter ainsi :
Au pays de Lannilis, vivaient Houarn Pogam et Bellah Postic. Ils avaient grandi ensemble et devaient se marier. Mais hélas, aucun d'eux n'avait un sou vaillant.

A la recherche de la fortune

Houarn décida de quitter le pays pour chercher fortune. Avant son départ, Bellah lui confia deux objets : "Voici le couteau de Saint Corentin qui défait les enchantements et la clochette de Saint Kolédoc qui prévient les amis quand on est en danger. Moi, je conserve le bâton de Saint Vouga qui me conduira où je lui dirai si tu as besoin de secours."
Après plusieurs jours de marche, Houarn arriva au Pays de Pont Aven. Là, il entendit parler de la sorcière du Loc'h : la Groac'h. Elle habitait au fond de l'étang dans la plus grande île des Glénan et était d'une richesse fabuleuse.
Beaucoup avaient essayé de lui dérober son trésor, mais personne n'en n'était revenu.
Rapidement, Houarn s'en fut au bord de l'étang où un cygne attendait. Il l'emporta sur son dos et plongea au milieu de l'eau.

Un palais magnifique

Il se retrouva auprès de son superbe château, devant la Groac'h qui était d'une beauté éblouissante.
La Groac'h lui proposa un marché : toutes ses richesses à une seule condition, qu'elle devienne sa femme !
Tenté par la proposition, Houarn s'assit pour réfléchir et manger une friture de poissons que la sorcière venait de pêcher dans le vivier du palais. Il sortit son couteau pour couper les poissons, mais à peine les eut-il touchés qu'ils devinrent de petits hommes : "N'épouse pas la Groac'h, sinon tu seras comme nous qui avons cru devenir riches en acceptant son marché" crièrent-ils en choeur.

Prisonnier de la sorcière

Mais la sorcière jeta son filet sur Houarn qui fut aussitôt transformé en grenouille. La clochette de Saint Kolédoc qu'il portait autour du cou se mit à tinter et Bellah l'entendit. Elle enfourcha immédiatement son bâton de Saint Vouga et se retrouva en un instant à l'île du Loc'h où déguisée en homme elle se présenta à la Groac'h.
La sorcière lui fit la même proposition qu'aux autres : "D'accord dit Bellah, si vous me laissez auparavant pêcher avec votre filet l'un des poissons que je vois dans ce vivier".

La perte de la Groac'h

La Groac'h accepta mais dès que Bellah eut le filet, elle le jeta sur la sorcière et l'y enferma, et elle se transforma en un hideux crapaud que Bellah noya dans un puits.
Elle toucha ensuite du couteau enchanté chaque poisson qui se transforma en autant de chrétiens. Houarn, après avoir retrouvé sa forme première et fait provision de pierres précieuses et d'or, s'en retourna au pays avec Bellah qu'il épousa. Et ils furent désormais heureux.


© - LÉOST Informatique
Retrouver ce site sur http://glenan.fr
Pour toutes remarques, écrire au Webmaster