Samedi 21 mai 1994

Commission des sites à St-Nicolas

Pour faire suite aux décisions prises en préfecture de Quimper le 20 avril 94, la Commission des sites s'est transportée sur l'île Saint-Nicolas le 10 mai dernier afin d'examiner sur place les différentes questions qui se posent sur l'archipel de Glénan, classé par décret du 18 octobre 73 "Site naturel pittoresque".

Samedi 21 mai 1994

Un canot sauvetage vide

Le 10 mai 94 à la demande du Crossa-Etel, la vedette de la brigade de gendarmerie de Concarneau Lieutenant Jamet, connue des habitués de Port-la-Forêt sous son numéro d'immatriculation "Golf 8601", est intervenu dans les parages des Bluniers, à l'ouest de l'archipel de Glénan, pour récupérer un objet flottant dangereux pour la navigation.

Samedi 30 avril 1994

La dératisation

La commune de Fouesnant, depuis déjà plusieurs années, fait procéder à la dératisation de son territoire lorsque le besoin s'en fait sentir. Pour cela elle a passé un contrat avec une société spécialisée qui, au moment opportun, désigne une équipe de techniciens armée du matériel nécessaire, pour éliminer la surpopulation de rats.

Samedi 16 avril 1994

Coup de chien sur les narcisses

Les 6, 9 et 12 du mois courant, la Société d'Economie Mixte (SEM) et l'Office du tourisme de Fouesnant d'une part, et la Société d'Etudes pour la Protection de la Nature en Bretagne (SEPNB) d'autre part, avaient prévu des sorties en vue de permettre aux amoureux de la nature de se rendre à Saint-Nicolas admirer le fameux narcisse de Glénan qui n'accepte de pousser que dans l'archipel.

Samedi 9 avril 1994

Eole bouscule le programme nautique de l'E.S.0.P.

Dans le cours de la deuxième semaine du mois de mars, la municipalité de Fouesnant, à travers la Société d'Economie Mixte (SEM) chargée de la promotion touristique de Fouesnant (nous lui devons notamment l'expression "Fouesnant les Glénan") était avisée qu'une trentaine d'étudiants de l'Ecole Supérieure d'Opticiens de Paris (E.S.O.P. 82 rue Curial, 75019 Paris) avait envisagé d'effectuer une croisière verte sur la côte sud de Bretagne durant la fin de semaine pascale.

Samedi 2 avril 1994

L'oiseau

Nous avons reçu ces jours derniers un recueil de poèmes de la plume de notre ami Guenn-Aël Bollore, écrivain et propriétaire de l'île du Loc'h, la plus grande terre de l' archipel de Glénan.

Propriétaire oui ! Mais notre ami est bien conscient qu'il doit partager son domaine, d'une part avec la fameuse et très belle sorcière "La Groac'h" qui, comme tout le monde le sait, demeure en son palais situé au fond du loc'h (étang) qui a d'ailleurs donné son nom à l'île, et d'autre part avec les oiseaux qui revendiquent bruyamment leur droit de séjour voir de propriété des lieux.

A force de dialoguer avec eux, Guenn-Aël a appris à les connaître et à les aimer et, cette relation amicale nous a valu de lire le poème qui suit.

L'oiseau roi

Samedi 26 mars 1994

Inspection de la gendarmerie

Le 10 mars dernier, les rares habitants de l'archipel ont eu la surprise de voir arriver dans leur ciel, habituellement fréquenté par des goélands, mouettes et autres cormorans, un char volant bleu "Ar karr-nij" portant l'inscription Gendarmerie.

Après avoir survolé les points stratégiques, l'hélicoptère s'est posé à Saint-Nicolas sur une aire spécialement aménagée à cet effet.

Samedi 19 mars 1994

Le narcisse première apparition

Depuis quelques jours, le fameux narcisse de Glénan a fait son apparition dans la réserve naturelle, pour être plus précis, dans la plus petite réserve naturelle de France.

amedi 19 mars 1994

Installation d'un téléphone de secours dans le refuge de mer de l'île aux Moutons

Le 10 mars 1994, Télécom France procédait, à la demande de la municipalité de Fouesnant, et avec l'autorisation de la Direction Départementale de l'Equipement, à l'installation d'un poste téléphonique dans le refuge de mer de l'île aux Moutons, archipel de Glénan.

Samedi 5 mars 1994

La cale, au figuré et au propre

Comme le savent tous les lecteurs et lectrices de L'Écho des Îles, la cale est une partie du quai qui forme une rampe en pente douce vers la mer, pour faciliter le chargement et le déchargement des navires. Elle est surtout utilisée dans les ports à marée.

Le mot est également employé pour désigner la partie d'un bâtiment située entre le pont le plus bas et la coque.

Par extension, des expressions marines ont été fabriquées, notamment au temps où les grands voiliers sillonnaient les mers. Il s'agissait surtout de dénommer des châtiments corporels infligés aux “punis” à bord des navires. Ces véritables supplices ont été interdits en 1848.

Samedi 22 janvier 1994 Les ormeaux des Glénan

L'ormeau que Jean Puloc'h a rencontré nous a parlé de son existence dans le monde marin, puis de son alimentation, et de sa reproduction. Il aborde aujourd'hui son mode de vie.

- Mais ensuite, comment vivez-vous ?

Samedi 18 décembre 1993

Les ormeaux des Glénan

Nous avons donc dit dans notre dernier numéro, faisant notre « mea culpa », que les ormeaux de Glénan ne vivaient pas en famille mais en colonie ! Et pour cause ...

Me promenant parmi les rochers de Saint-Nicolas, côté ouest de l'île, à la fin de la dernière grande marée, espérant découvrir quelques vestiges de l'ère de la pierre polie, je fus subitement interpellé par une voix bizarre. Sa tonalité m'était inconnue. A la fois douce et ferme, elle était aussi grave et aiguë. Disons que son spectre de fréquences se situait entre trente et soixante hertz pour reprendre entre huit mille et douze mille hertz. La langue employée était le breton fouesnantais : « hep paotr, séleau entou tapig ! »

J'eus beau regarder autour de moi, personne. Apostrophé à nouveau, et me tournant alors vers l'endroit d'où venait la voix, je découvris, à quelques mètres de moi, un énorme ormeau, si grand, si vieux, qu'il se confondait parfaitement avec le granit. Il mesurait bien quarante-cinq centimètres de long sur trente de large.

Et le dialogue commença

Samedi 11 décembre 1993

Glénan : Pour une défense des« riens»

Certaines mauvaises langues, servies par de mauvais esprits, laissent entendre parfois que l'archipel de Glénan ne justifie pas un article par semaine dans L'Echo des Îles. Et notamment durant la saison hivernale.

Le raisonnement, à mon avis « ne tient pas la route » et laisse au contraire apparaître une méconnaissance évidente de la vie de l'archipel.

Samedi 18 septembre 1993

Le « Sambon » des Glénan

Voici environ quinze ans, la municipalité de Fouesnant souhaitait trouver un moyen de locomotion, a la fois, robuste, pratique et d'un usage simple, pour l'affecter à demeure à Saint-Nicolas-de-Glenan.

En effet, les employés municipaux, détachés sur l'île, avaient grand besoin d'un tel appareil pour mener a bien les travaux qui leur étaient confiés. Il faut savoir aussi, qu'aucune router n'existe sur cette terre de rêve et, qu'à fortiori, la voiture automobile n'y a pas droit de cité ! Heureux glénanais diront les citadins qui liront ces lignes !

le, choix des modèles communaux se porte très vite sur un genre de brouette motorisée de marque « Sambon ».

Samedi 13 novembre 1993

Un nouveau venu dans la flottille du Centre Nautique des Glénan

C’est dans le cadre du renouvellement de sa flotte de croisière, que le Centre nautique des Glénan (C.N.G.) a pris la décision d'entreprendre la construction d'un nouveau voilier de croisière : le Glénan 33 ou Glénan 10 (la dénomination définitive n'est pas encore arrêtée. Il est appela à remplacer les actuels Sun Shine et autres navires de location utilisés par le Centre Nautique.

Samedi 18 septembre 1993

Glénan Tempête sur l'archipel

Dans le courant du 12 septembre et durant la nuit du 12 au 13, l'archipel des Glénan à essuyé une violente tempête de force 11 à 12 sur l'échelle de « Beaufort » (Vents de soixante noeuds avec rafales de 75 soit de 112 à 139 km/h). Une mer grosse avec des creux de quatre à cinq mètres mettait à rude épreuve les bateaux au mouillage. Malgré la protection naturelle de « La Chambre », bon nombre de ceux-ci ont été victimes des éléments déchaînés.

Samedi 6 novembre 1993

Fermeture de Drenec

C'est par un temps ensoleillé et sec que L'Archipel a ramené à terre les derniers stagiaires du célèbre Centre Nautique des Glénan.

Samedi 11 septembre 1993

Naufrage d'une vedette sur « La Tête de mort »

Le 28 août dernier, vers 20h30, une vedette Jeannau de type yarding-Yach 36 de douze mètres de long, équipée de deux moteurs diesel de 250 CV s'est échouée sur la roche dite « Tête de mort ».

Samedi 30 octobre 1993

Les phares de nos îles et leurs gardiens

Depuis que l'homme a entrepris la conquête des mers et des océans, une nécessité absolue s'est immédiatement imposée : connaître sa position par rapport à la terre.

De jour bien sûr, mais surtout de nuit et par temps de brouillard, les dangers de la côte et des écueils dispersés à proximité de celle-ci ont provoqué l'impérieuse nécessité de baliser les rochers dangereux et de placer sur les routes maritimes des feux puissants, reconnaissables à leur couleur ainsi qu'au rythme de leur période d'éclairement.

C'est pour ces raisons que l'installation des phares remonte à la plus haute antiquité.

Samedi 11 septembre 1993

Voile : La Glenan’s cup

L’YCBF. Yacht Club Baie de la Forêt, dont le président est M. Michel Carval, organise, chaque année, une régate baptisée Glénan’s cup. L'arrivée de la Première étape et le départ de la seconde s'effectuant dans l'archipel fouesnantais.

Le père Cariou a béni le départ de l'étape Saint-Nicolas - Beg-Meil de la Glenan's cupSe déroulant habituellement au mois de juin, la date de la régate avait été reculée au Week-end dernier afin d'associer l'épreuve au pardon des Glénan.

Samedi 16 octobre 1993

Le cercle de Mer - un cercle d'amis

Dans son n° 7 du 11 septembre dernier, L'Écho des Îles avait rendu compte du déroulement du pardon des Glénan organisé le 5 de ce même mois.

Or, pendant que les cérémonies religieuses se déroulaient, le Centre International de Plongée (C.I.P.), sous la présidence de M. Weigele, organisait, toujours dans le cadre des festivités du pardon, une épreuve sportive de rotation baptisée « 6 heures de nage avec palmes ».

Nous pensons qu'il était intéressant pour nos lecteurs de découvrir cette manifestation, relatée par Mme Marie-Jo Brunet, demeurant à Sens, lauréate de cette compétition dans la catégorie Femmes - Le cercle de mer - un cercle d'amis.

Samedi 11 septembre 1993

Le pardon des Glénan

Depuis déjà plusieurs semaines on en parlait mais depuis quelques jours la tension montait vraiment à Saint-Nicolas !

Les préparatifs en vue de la célébration du pardon des Glénan étaient en cours et monopolisaient, l'attention des îliens.

Il faut en effet savoir qu'aucune église n'existe sur les îles depuis 1883 où la, tempête avait démoli la modeste chapelle construite par Mgr Du Marhallac'h fondateur de l'éphémère paroisse des Glénan en 1871,

Samedi 21 août 1993

« Casse » sur l'île du Loc'h et au phare de Penfret

Dans la nuit du 20 au 21 août dernier, à l'aide d'une embarcation « empruntée », deux jeunes gens, âgés de seize ans, ont débarqué sur l'île du Loch, où ils ont pénétré par effraction dans les deux maisons de l'île, actuellement inhabitées.

Samedi 2 octobre 1993

Lycée aquacole de Fouesnant stage de plongée aux Glénan

L'Antarés pénètre dans la « chambre » de l'île de Saint-Nicolas sous un soleil radieux, mais l'enchevêtrement des carcasses de bateaux disloqués, à l'extrémité de l'île de Bananec, ne peut que raviver le douloureux souvenir de la « furie » qui s'est abattue sur l'archipel fouesnantais le 12 septembre dernier.

Un peu plus loin, les caseyeurs Soldat Louis et L'Ange des flots, vaincus, eux aussi, par le Dieu Eole devenu démon le temps d'une nuit...

Une fois débarqués à Saint-Nicolas, nous rejoignons les locaux du CIP (Centre international de plongée) pour y retrouver une classe de TS 2 ème année production aquacole du lycée de Bréhoulou, qui effectue un stage de plongée d'une durée d'une semaine.

Samedi 4 septembre 1993

Le pardon de Glénan 1993

comme chaque: année, le premier dimanche de septembre, soit le 5 du neuvième mois de 1993, le Pardon de Glénan, dédié à « Notre Dame des Îles » sera célébré à Saint-Nicolas.

Les cérémonies sont prévues comme suit :

  • 9h : bénédiction des voiliers participant à la régate « Glénans Cup » à « La Pie » avant le départ pour une nouvelle étape
  • 11h30 : messe dans l'enclos de Nautisme en Finistère (NEF) à Saint-Nicolas
  • 12h15 : procession jusqu'à la cale et embarquement à bord des bateaux pour la bénédiction de la mer ainsi que de la gerbe de fleurs dédiée aux péris en mer ; participation prévue du groupe celtique des Kerbader ainsi que des nageurs du Centre international de Plongée (CIP) de Saint-Nicolas qui termineront a ce moment un concours de six heures de nage avec palme
  • Après-midi ; fête profane.

Les pèlerins peuvent prendre place â bord des vedettes effectuant les traversées habituelles. Départs de : Beg-Meil - Bénodet - Concarneau - Loctudy - Port La Forêt.

Le clergé ainsi que la chorale embarqueront à Beg-Meil sur la vedette Glenn II le 5 septembre à 10h.

­