Samedi 11 septembre 1993

La tentative de traversée à la nage Glénan - Concarneau reportée une seconde fois

Le 16 mai dernier, une équipe de jeunes handicapés physiques avait projeté de réaliser à la nage, la traversée de Glénan à Concarneau. Malheureusement, pour des raisons météorologiques, cet essai avait dû être reporté.

Samedi 11 septembre 1993

Le poste S.N.S.M. de Saint-Nicolas

Bilan estival

Comme chaque année, à la diligence de la commune de Fouesnant, un poste de la Société Nationale de Sauvetage (S.N.S.) a été installé à Saint-Nicolas durant cet été.

Samedi 4 septembre 1993

La marine nationale à Saint-Nicolas de Glénan

Assainissement

Au début de l'été, dans le courant de l'après-midi, branle-bas sur la cale de Saint-Nicolas

pendant plus d'une heure, les employés municipaux en poste sur l'île, Pascal et Ronan, avec le concours des secouristes du poste de la S.N.S., s'escriment à faire dégager le côté ouest de la cale en vue de l'arrivée imminente de deux bateaux de la Marine Nationale. Et ce n'est pas chose facile à faire que de persuader les propriétaires des embarcations déjà à quai, qu'il faut partir pour laisser la place à d'autres...

CTM 14 - TchibangaCependant, vers 16h30, deux chalands de transport maritime (C.T.M.) de la base Amphibie de Lorient, en provenance de Port La Forêt, franchissent la passe de « La pie » et accostent la cale de Saint-Nicolas.

Samedi 28 août 1993

Les activités du Fort Cygogne

Vue du FortConstruit en 1756 pour barrer la route aux navires anglais et dissuader toutes sortes de corsaires de hanter les lieux, Fort Cygogne est certainement, avec le phare de Penfret, l'ouvrage le plus représentatif de l'archipel.

Déserté par les militaires, puis occupé par les marins pêcheurs de Beg-Meil - Mousterlin - Bénodet - Loctudy - Concarneau et Trégune, en « base avancée », la redoute est maintenant mise à disposition du Centre Nautique des Glénans, par le Collège de France, qui en est le propriétaire (domaine privé de l'État).

Le jeudi 15 juillet 1993, vers 20h3O, la vedette Glenn II accostait la cale de Saint-Nicolas de Glénan, M. Jean Puloc'h, adjoint au maire de Fouesnant, chargé des îles, attendait sur le quai la fin des manoeuvres pour accueillir les passagers.

Aussitôt la coupée de débarquement installée, 250 écrivains, journalistes, billetistes, correspondants de presse et autres gens de lettres mettaient pied à terre pour leur balade maintenant traditionnelle à Glénan.

Samedi 1993 Nicolas Hulot et Eric Tabarly à Penfret

Quasiment, inhabité l'hiver mais très visité l'été, l'Archipel voit passer de temps à autre des « hôtes de marque » : c'est ainsi qu'au mois de juin dernier, le célèbre navigateur, Eric Tabarly, et te non moins célèbre « acteur » et présentateur, Nicolas Hulot, se sont, retrouvés à proximité de l'île de Penfret pour les besoins du tournage de l'émission Ushuaïa.

C’est sous un soleil radieux et une chaleur estivale, que le Pen Duick d'Eric Tabarly a évolué devant Penfret pendant que Nicolas Hulot survolait les files de l'Archipel à bord d'un ULM Hydravion.

Avec ses 39 hectares, Penfret accueille le Centre Nautique des Glénan(s) depuis une bonne quarantaine d'années.

L'Île est dotée d'un phare, automatisé dernièrement et inclus dans l'enceinte d'un fort construit en 1859.

Le lundi 28 juin dernier, l'île fouesnantaise était « à la fête » avec la venue de ces prestigieux visiteurs : gageons qu'on en entendra parler sous peu !...

Dominique Thiriet

Nous avons donc dit dans notre dernier numéro, faisant notre « mea culpa », que les ormeaux de Glénan ne vivaient pas en famille mais en colonie ! Et pour cause ...

Me promenant parmi les rochers de Saint-Nicolas, côté ouest de l'île, à la fin de la dernière grande marée, espérant découvrir quelques vestiges de l'ère de la pierre polie, je fus subitement interpellé par une voix bizarre. Sa tonalité m'était inconnue. A la fois douce et ferme, elle était aussi grave et aiguë. Disons que son spectre de fréquences se situait entre trente et soixante hertz pour reprendre entre huit mille et douze mille hertz. La langue employée était le breton fouesnantais : « hep paotr, séleau entou tapig ! »

J'eus beau regarder autour de moi, personne. Apostrophé à nouveau, et me tournant alors vers l'endroit d'où venait la voix, je découvris, à quelques mètres de moi, un énorme ormeau, si grand, si vieux, qu'il se confondait parfaitement avec le granit. Il mesurait bien quarante-cinq centimètres de long sur trente de large.

amedi 7 août 1993 Trois radio-amateurs à Saint-Nicolas de Glénan

Il est de notoriété publique que les épouses des radioamateurs deviennent très rapidement ou pro ou anti radio-amateurs. Or le 30 juillet dernier, nous avons eu la chance de rencontrer à Saint-Nicolas trois couples dont les époux occupaient leurs vacances à émettre et à recevoir des messages par voie hertzienne.

Est-ce pour convaincre leurs moitiés des avantages de ce passe-temps dans un site exceptionnel ou simplement pour réaliser de bonnes liaisons sur une île non soumise aux parasites industriels ? Nous ne le saurons jamais. Toujours est-i1 que ces six très sympathiques personnes semblaient parfaitement satisfaites de se trouver sur l'archipel de GIénan.

Les radios-amateurs et leurs épousesDonc ces trois radio-amateurs MM. Didier Bas, F9ELEC : Bertrand Bancier, F6AKA et. Kickou Neuff F1RNA ont installé leur station mobile dans l'enclos de l'Union Départementale du Nautisme en Finistère (UDNF).

L'énergie électrique nécessaire à l'alimentation de la station provient des panneaux photovoltaïques ainsi que de l'éolienne

installée sur l'île à la diligence de la commune de Fouesnant.

Le matériel utilisé se compose de deux récepteurs d'une puissance H.F. de 100 watts et d'une sensibilité de 0,3 microvolts.

Deux antennes décamétriques, l'une rotative, la seconde fixe, permettent d'émettre et de recevoir les signaux radioélectriques. Les moyens utilisés pour les liaisons sont soit ta radiophonie soit la graphie. Le type de modulation utilisé est la Bande Latérale Unique (B.L.U.). Les émissions se font dans les bandes réservées aux radio-amateurs soit 7-14 et 21 mégakertz.

De nombreux contacts ont déjà été réalisés avec notamment le Canada, l'Allemagne, le Portugal, l'Italie, la Slovanie et la Russie.

D'autres liaisons sont envisagées avec l'Afrique, l'Asie et, l'Australie.

L'Écho des Îles souhaite tan bon séjour aux Glénan à cette équipe de techniciens ainsi qu'à leurs épouses et surtout de réaliser de nombreux QSL et QSO avec des partenaires lointains.

Jean Puloc'h

Samedi 7 août 1993

Vision sous-marine à bord du « Capitaine Nemo »

C'est le 16 juin 1992 que l'armement Montfort de Bénodet, plus connu sous le vocable « Les vedettes de l'Odet » mettait en service un magnifique catamaran à vision,sous-marine baptisé « Capitaine Nemo ».

Long de 27 mètres, large de 8,50 m et d'un tirant d'eau de 1.60 m, cette nouvelle unité a été conçue spécialement pour permettre au grand public de découvrir les merveilles des fonds sous-marins. vision réservée jusque là aux adeptes de la plongée.

amedi 31 juillet 1993 Les écrivains du Salon du livre maritime en visite a Saint-Nicolas de Glénan

Le jeudi 15 juillet 1993, vers 20h3O, la vedette Glenn II accostait la cale de Saint-Nicolas de Glénan, M. Jean Puloc'h, adjoint au maire de Fouesnant, chargé des îles, attendait sur le quai la fin des manoeuvres pour accueillir les passagers.

Aussitôt la coupée de débarquement installée, 250 écrivains, journalistes, billetistes, correspondants de presse et autres gens de lettres mettaient pied à terre pour leur balade maintenant traditionnelle à Glénan.

­